référé au TGI de Nimes

 référé au TGI de Nimes contre Hanse et Camargue et Yachting  pour obtenir une expertise judiciaire.

En effet, la liste de ce qui pour moi sont des défauts majeurs ne se réduit pas.

Mon objectif est de  les contraindre à faire les travaux, de façon solidaire. En effet,j’ignore le contrat qui lie Hanse et son revendeur Camargue et yachting. Certains défauts de non conformité de conception, de fabrication et de livraison concernent pour moi le fabricant Hanse.

le tribunal de grande instance de Nimes nomme un expert judiciaire qui fait une première expertise le 15 mars 2015. voir son rapport ci après.

Compte rendu expertise de 15 mars 2015

Mes vacances 2015

Elles sont possibles en s’éclairant avec une  frontale, complété une installation électrique annexe (batterie et capteurs solaires) dédiée aux seuls équipements de sécurité. Pour utiliser le bateau pendant mes vacances j’ai trouvé cet artifice. En effet dans l’expert, dans son  pré rapport, indique que compte tenu des problèmes sur l’installation électrique, le bateau ne peut pas naviguer en hauturier. Il le peut mais en côtier, de jour, avec une VHF portable,  et cela sans utiliser le pilote automatique. De Port Camargue les destinations à moins de 6 miles sont assez restreintes.

Grace à mon installation électrique annexe nous partons avec plusieurs bateaux amis en Sardaigne. On navigue à l’ancienne sans équipement électronique, ni même d’anémomètre. En remontant de Sardaigne par forte houle  nous mettons  en évidence une des entrées d’eau non décelée par le concessionnaire et potentielle cause de la destruction progressive de  l’installation électrique. L’expert est donc revenu en octobre constater avec camargue et yachting les  entrées d’eau par la jonction étembrai-pont et par la baille à mouillage. Voir son rapport sur ce point.

compte rendu expertise octobre 2015